La profession du conjoint à une influence sur la continuité du mariage ?

si on recherche une stabilité dans son travail, on la recherche aussi dans son couple !

Et si votre milieu professionnel avait une influence sur les chances que vous avez de vous séparer de votre conjoint ? Une étude britannique a déterminé les métiers les plus exposés au divorce.
Si votre mari (ou votre femme) occupe la profession de médecin, vous êtes davantage exposé au divorce que si vous êtes opticien ou ingénieur... C'est le constat qui ressort d'une étude britannique, relayée par le Telegraph. «Il s'agit d'une branche fascinante de la recherche, qui réserve toutes sortes de surprises!», a déclaré à The Observer Dai Williams, psychologue du travail agréé et membre de la British Psychological Society.
Ainsi, les danseurs, chorégraphes, barmans ou kinésithérapeutes ont environ 40% de chance de se séparer de leur conjoint(e). Les infirmiers et auxiliaires de vie, les artistes et métiers du sport suivent de près, avec un peu moins de 30% de chance de séparation. À l'inverse, la palme du métier le plus «sécurisant» en terme de stabilité et d'union du couple revient à... l'ingénieur agronome, qui n'a que 2% à peine de chance de divorce! Autre fait intéressant: les chercheurs ont constaté que les heures de travail, les heures supplémentaires et le travail le week-end n'avaient pas d'influence sur leurs résultats. Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont pris le nombre de personnes séparées et divorcées dans une profession, divisé par la population totale, en soustrayant les personnes qui n'ont jamais été mariées. Par ce procédé, 449 professions ont été référencées au total.
Des résultats jugés crédibles par Hamid Aguini, coach et directeur du cabinet Relation & Performance. «Je m'étonne toutefois que certaines catégories ne figurent pas dans cette étude... Certaines catégories de cadres, hommes politiques, ou journalistes par exemple! La dernière affaire révélée par le journal Closer à propos du couple présidentiel est assez représentatif de cela.» Pour catégoriser plus simplement, on peut dire que tous les métiers où l'on fait constamment des rencontres et où l'on est amené à bouger sont des métiers «à risques» pour son mariage. «Les métiers où l'on est amené à faire un développement personnel et à réfléchir sur soi-même sont également potentiellement à risques, dans la mesure où ils n'encouragent pas à la stabilité (les artistes, par exemple). Le changement est un risque.»
Généralement, l'atmosphère que l'on recherche dans son travail est révélateur de celui que l'on recherche pour son couple... Ainsi, il n'est pas étonnant que les ingénieurs soient parmi les métiers qui sont les moins exposés au divorce. «Les ingénieurs sont souvent des personnes rationnelles, qui recherchent avant tout de la stabilité, que ce soit dans leur métier ou dans leur vie personnelle», explique Hamid Aguini, lui-même diplômé de Centrale Paris, avant de conclure «dans le couple, les deux contraires sont difficilement concilibales: un métier ‘à risque' aura du mal à s'entendre avec un métier plus routinier, sur le long terme...»

Qu'est ce que vous en pensez ? est ce que c'est réel ? si vous avez des avis parlons en 

source: lefigaro.fr


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

liberer la memoire vive résolue

وصفة مذهلة للتخلص من لإنقاص الوزن والغثيان ونوبة الربو